Quand partir à Rome ?

Partir à Rome pour un séjour touristique fait partie de votre bucket-list, mais vous ne savez pas quel est le meilleur moment ou quelle la saison la plus adaptée pour s’y rendre ? Dans ce guide, nous partageons les points importants à connaître pour vous aider à choisir quand partir à Rome.

Pour vous aider dans votre choix, nous évoquons les éléments dont il faut tenir compte pour préparer son séjour. A savoir le climat, la fréquentation, mais également les événements culturels qui rythment les différentes périodes de l’année. Enfin nous vous partagerons quelle est la meilleure période pour voyager à Rome !

Quand partir à Rome ? Les éléments à connaître

Afin de pouvoir déterminer la meilleure période pour aller à Rome, il est important de connaître les éléments qui conditionnent ce choix. Ceux-ci sont le climat, la période de l’année, l’agenda des fêtes ou autres événements ponctuels, et l’affluence touristique qui en découle.

Le climat

Rome est une ville dans laquelle on se rend autant pour ses richesses culturelles (monuments, musées) que pour son ambiance générale.

On peut y passer de ce fait autant de temps à l’intérieur de musées pour les visites (musées du Vatican, basilique Saint-Pierre, Château Saint-Ange, etc…), qu’en extérieur dans les monuments comme le Colisée, le Mont Palatin, le Forum Romain, les thermes de Caracalla, la Via Appia, et plus globalement le centre historique, constitué de places, fontaines, rues commerçantes, terrasses, etc…

Les facteurs qui définissent le climat sont :

La température

Entre mai et octobre, la moyenne est toujours au-dessus de 20°C, avec :

  • 20°C environ en mai et en octobre
  • 25°C environ en juin et en septembre
  • 30°C environ en juillet et août, avec des pics à 40°C parfois

TempératureC’est la partie de l’année la plus ensoleillée, la meilleure période pour aller à Rome. Les réfractaires aux fortes chaleurs éviteront toutefois de partir à Rome durant les mois d’été.

Les périodes encore douces sont mars, avril et novembre, où les températures moyennes en journée sont de l’ordre de 15°C.

A l’inverse, les mois les plus froids sont décembre, janvier et février où la moyenne descend à 10°C.

La pluviométrie

Le nombre moyen de jours de pluie à Rome par mois varie fortement entre l’hiver et l’été. Les chiffres montrent que :

  • l’on peut statistiquement avoir de la pluie 1 jour sur 3 entre les mois de septembre et avril, avec des pics en novembre et janvier qui sont les mois les plus pluvieux
  • il pleut très peu en juin, juillet et août

Rome sous la pluieIl est clair que si l’on se demande quand voyager à Rome pour tenter d’éviter au maximum la pluie, voire la neige, il faut éviter la période qui s’étale de novembre à janvier.

La durée de l’ensoleillement

En dehors du climat en lui-même, et même si cela reste plus ou moins lié, les périodes de l’année où les journées sont plus longues sont plus propices pour partir à Rome.

Visiter Rome dans ces conditions permet de profiter davantage de ses journées, tant sur le plan des visites en elles-mêmes où les monuments en extérieur fermeront plus tard, que sur celui de la détente en fin de journée.

Rome au printemps

En résumé, pour un séjour purement culturel à Rome où l’intérêt unique est d’effectuer des visites, on peut s’y rendre toute l’année. L’intérêt d’y aller en hiver permet d’éviter la foule, mais à l’inverse de disposer d’un climat frais, voire froid, parfois pluvieux. Et de journées plus courtes (avec les monuments en extérieur fermés plus tôt de ce fait).

A l’inverse, si son objectif est de s’imprégner de l’ambiance de la ville, en flânant dans les rues et jardins, en se posant sur les terrasses des bars et restaurants, ou encore en visitant à son rythme selon ses envies, les mois les plus doux et chauds sont les plus propices.

L’affluence touristique

Pour chaque période de l’année, le nombre de visiteurs qui se rendent à Rome dépend des critères évoqués jusqu’à présent. Ces conditions influent sur l’affluence touristique. Celle-ci permet de mettre en avant :

  • quelle est la norme sur quand aller à Rome
  • à l’inverse, quels sont les moments où elle est moins fréquentée, et en conséquence où les prix des vols et des hébergements sont plus bas

Affluence touristique à RomeStatistiquement :

  • la période de l’année où la fréquentation est la plus élevée est d’avril à octobre
  • la basse saison se situe entre novembre et décembre, ainsi qu’au mois de mars
  • janvier et février représentent la très basse saison

Par ailleurs, l’affluence touristique à Rome est logiquement plus importante durant les week-ends et les ponts.

Les événements culturels

On peut également se décider quand partir à Rome afin de pouvoir couvrir un événement culturel en particulier. Certains jours de l’année, ou périodes, sont en effet parfois propices à cela.

Feu d'artifice à RomeLes principaux moments qui marquent l’agenda de la vie romaine sont :

  • le carnaval, qui a lieu en février, aux mêmes dates que celui de Venise
  • le marathon, en mars
  • le Vendredi Saint, en avril, où la tradition veut que le Pape conduise une procession du Colisée jusqu’au Palatin
  • le Dimanche de Pâques, en avril également, où le Pape donne sa bénédiction sur la place Saint-Pierre
  • la commémoration de la fondation de la ville de Rome, le 21 avril, où des concerts sont donnés ainsi qu’un feu d’artifice
  • la fête de la République, le 2 juin, avec un défilé militaire 
  • la Festa de Noantri, une fête religieuse de 2 semaines célébrée fin juillet
  • le jour de l’Assomption, le 15 août, où les commerces sont fermés mais l’ambiance festive, avec un feu d’artifice lancé le soir

Pouvoir espérer apercevoir le Pape

Au-delà de se décider de la période de l’année quand aller à Rome, il convient également de savoir s’il existe un moment dans la semaine à privilégier. En dehors des prix des vols et de l’affluence le week-end, qui influent sur les dates de son séjour, un autre critère peut être pris en compte !

Célébration du PapeEn effet, pour ceux qui souhaitent voir le Pape lors d’un voyage dans la capitale italienne, et plus spécifiquement ici dans l’Etat du Vatican, il faut savoir que c’est possible. Il existe même 2 possibilités pour le voir :

  • le mercredi matin, à 10h30, pour assister à la Bénédiction Papale sur la place Saint-Pierre ou dans la basilique en fonction de la météo et de la saison
  • le dimanche midi, pour assister à la célébration de l’Angélus depuis l’une des fenêtres des appartements papaux

Vous l’aurez compris, si voir le Pape fait partie de vos priorités, il convient de choisir quand partir à Rome durant un créneau qui inclut soit le mercredi matin, soit le dimanche midi.

Dernier point à avoir en tête : ces événements sont bien sûr conditionnés par le fait que le Pape doit être à Rome, et non en déplacement.

Le bon compromis pour aller à Rome

En dehors des événements spécifiques qui peuvent attirer certains touristes, la meilleure période pour partir à Rome sont les mois d’avril, mai, septembre et octobre.

Ces mois permettent en effet de :

  • bénéficier de températures clémentes, en évitant les pics potentiels de fortes chaleurs des mois de juillet et août
  • profiter d’un ensoleillement convenable, avec peu de jours de pluie
  • profiter de journées plus longues que durant les mois de fin d’automne, hiver et début du printemps

Forum romain en étéVous l’aurez toutefois deviné, ces périodes correspondent en contrepartie à celles les plus prisées des voyageurs. Les prix des vols et des hébergements sont ainsi tirés vers le haut durant celles-ci, et il convient en conséquence de se décider au plus tôt pour faire ses réservations, et éviter toute déconvenue sur une flambée des prix si l’on souhaite partir en dernière minute.

A l’inverse, si votre objectif est de limiter absolument le budget, partir durant les mois d’hiver, typiquement entre novembre et mars, permet de profiter de prix plus bas pour se loger, ainsi que sur les billets d’avion.