5 jours à Rome

Vous avez commencé à préparer votre voyage et vous savez déjà que vous passerez 5 jours à Rome ? C’est une durée de séjour qui vous permettra de visiter les plus beaux sites et monuments de la ville, mais il est parfois difficile de choisir et de s’organiser. Mais que faire à Rome en 5 jours ? C’est la question à laquelle nous prévoyons de répondre dans ce guide.

Nous avons découpé jour par jour un planning pour parcourir Rome. Celui-ci comprend les éléments nécessaires pour s’organiser. Afin d’éviter au maximum les aller-retours, cette suggestion est basée sur les zones géographiques de la capitale, avec un petit itinéraire dans chacun des quartiers abordés.

Nous vous donnerons les informations principales et conseils sur les principaux monuments. Nous évoquerons aussi quelques lieux où vous restaurer pendant vos promenades, ainsi que les secteurs les plus propices pour faire un peu de shopping ou boire un verre si le cœur vous en dit.

Enfin, nous évoquerons les différents pass touristiques qui permettent non seulement de faire des économies sur les visites culturelles, mais qui donnent aussi parfois accès aux transports ou à des expériences spécifiques.

En suivant ce planning pour 5 jours à Rome, vous aurez une belle expérience de la capitale italienne, tout en découvrant ses nombreuses facettes. Bon voyage !

Jour 1 : Découverte de Rome

Pour le premier de vos 5 jours à Rome, vous commencerez par en découvrir le coeur, le Centro Storico, avant de poursuivre vers son monument le plus emblématique et incontournable : le Colisée. Enfin, vous pourrez terminer avec « la première église des catholiques », Saint-Jean-De-Latran, située non loin.

Les incontournables du centre historique

Afin de plonger directement dans l’ambiance de la Ville Éternelle dès le début de vos 5 jours à Rome, commençons par une visite des lieux majeurs du centre historique.

Si vous avez suivi les conseils de notre guide sur l’hébergement à Rome, vous logez déjà probablement dans le centre historique pour votre séjour, ou non loin. Sinon, il vous faudra déjà le rejoindre.

Il se parcourt principalement à pied, car le métro n’y pénètre pas et les bus n’y sont pas très pratiques. Quant à la voiture, bien peu de voyageurs en ont une, et c’est probablement dans le centre qu’il est le plus difficile de se garer ou de circuler.

Quartier du centre historique de RomeLes incontournables du Centro Storico

Le Centro Storico est une zone regroupant plusieurs quartiers centraux, logée dans une boucle du fleuve Tibre. Il s'étend en gros depuis le nord du Forum Romain jusqu'au sud du Vatican.

Quelle que soit la durée de son séjour, qu'on passe 5 jours à Rome ou 2 semaines, on est forcément amené à en parcourir les rues et places. En effet, au-delà de sa situation géographique centrale, c'est là qu'on trouve une bonne partie des lieux incontournables. C'est aussi un quartier plein de charme qui représente vraiment l'âme romaine, où l'on trouve cafés, restaurants, bars et boutiques, mais aussi palais grandioses et monuments anciens.

Pour une première découverte, nous vous proposons de voir aux moins ces lieux majeurs avec le planning et l'itinéraire suivant, à pied, en deux petites heures au maximum :

  • Départ de la Piazza Navona (place Navone), aux magnifiques fontaines, qui remplace le site d'une ancienne piste de course de chars
  • Le temple du Panthéon, non loin, dont l'entrée est gratuite : vous serez impressionné par sa coupole !
  • Juste derrière le Panthéon, sur une petite place, se dresse une statue d'éléphant portant une obélisque, de la main du génie baroque romain, le Bernin
  • Marchez un petit quart d'heure pour atteindre la très belle place d'Espagne et ses marches qui offrent un magnifique point de vue sur les alentours
  • Enfin, terminez cette petite promenade la fontaine de Trévi, la plus célèbre de la ville, chef d’œuvre de marbre et d'eau. Elle sera à 10 minutes à pied

Vous n'aurez fait que gratter la surface, mais vous commencerez à un avoir un petit aperçu.

Vous terminerez ce premier contact non loin de la fontaine de Trevi. Vous n’aurez aucun mal à trouver un endroit où déjeuner et vous poser avant de reprendre la route.

Bien sûr, comme dans tout secteur touristique, la qualité des restaurants ou snacks peut varier, mais vous devriez trouver facilement votre bonheur. Éventuellement, nous vous conseillons les lieux suivants si vous n’arrivez pas à vous décider :

  • tout proche de là, l’Agrodolce propose une cuisine italienne succulente dans un cadre raffiné
  • pour une trattoria « classique », il faudra revenir un peu sur ses pas pour rejoindre Armando al Pantheon

PizzaZappez peut-être le dessert au restaurant pour choisir plutôt une glace, si c’est de saison. C’est une partie intégrante d’un planning de visite lors d’un séjour à Rome, alors, n’hésitez pas à sacrifier à cette tradition gourmande dès le premier de vos 5 jours à Rome !

De nombreuses gelateria proposent des glaces délicieuses, mais, parmi celles-ci, nous vous suggérons Giolitti, une institution de la ville. Préférez un cornet à prendre à emporter avant de partir pour le Colisée.

Le Colisée, puis Saint-Jean-de-Latran

Il faudra marcher un peu depuis le centre pour rejoindre le site du Colisée. Celui-ci se dresse effectivement plus au sud, et vous devrez longer les ruines du Forum romain pour l’atteindre. Comptez par exemple une petite vingtaine de minutes à pied pour rejoindre l’entrée de l’édifice depuis la fontaine de Trévi.

Vous aurez l’occasion en vous approchant de prendre quelques belles photos du monument, en particulier en remontant la Via dei Fori Imperiali, qui mène droit au Colisée. Vous pourrez alors déjà commencer à apprécier la taille imposante de cet incontournable, que nous avons choisi de mettre au cœur du premier de vos 5 jours à Rome !

Colisée éclairé en fin de journéeLe Colisée de Rome

Que l'on ne reste que 5 jours on que l'on y passe une semaine, le Colisée de Rome occupe toujours une place de choix dans son planning.

Malgré ses nombreux siècles et les dommages qu'il a pu subir, ce vaste amphithéâtre qui pouvait accueillir à sa grande époque plus de 50 000 spectateurs reste très impressionnant et ne vole pas sa place de symbole de la ville. Bâti par les maîtres de l'Empire, il accueillit des combats d'animaux, de gladiateurs et même de navires, quand son arène était convertie en petite mer.

De nos jours, plus de spectacle, mais on le visite lors d'un itinéraire dans ses étages pour découvrir l'organisation intérieure, des expositions sur la vie quotidienne sous l'Empire romain. Mais également son immense arène et les vestiges de ses gradins. Impossible de le rater !

Réserver son billet coupe-file

 

Question pratique à ne pas négliger, l’accès au Colisée est limité en nombre de visiteurs. Afin d’éviter toute déconvenue durant vos 5 jours à Rome, prévoyez bien de réserver un billet en ligne. Vous devrez quand même vous soumettre au contrôle proche de celui d’un aéroport. Cependant, vous pourrez éviter la queue à la billetterie principale, qui peut en pleine saison durer plus d’une heure !

Avant de terminer votre première journée, rendez-vous à la basilique de Saint-Jean-De-Latran, à un gros quart d’heure à pied du Colisée vers l’est. Construite sur le site de la première église de Rome, c’est l’une des Basiliques Majeures de la ville, et même théoriquement la plus importante. C’est en effet la cathédrale de Rome et donc du Pape, même si la basilique Saint-Pierre est plus somptueuse et plus connue. Sa façade blanche couverte de statues cache une grande richesse intérieure, et c’est une belle façon de terminer cette première découverte de la ville.

Quartier Spagna à RomeAinsi s’achève les visites culturelles pour la journée. Il vous est possible alors de retourner à votre hébergement. Cependant, nous vous suggérons plutôt de rejoindre dans un secteur plus animé pour profiter de votre première soirée. Par exemple, vous pourrez prendre le métro à la station San Giovanni, non loin de la basilique, et rejoindre Barberini ou Spagna pour être tout proche du Centro Storico. Cet itinéraire vous rapprochera de l’animation nocturne le temps d’un dîner et/ou d’un petit verre.

Jour 2 : Sites antiques

Cette nouvelle journée de vos 5 jours à Rome sera tout particulièrement consacrée à la période antique de la ville, quand le Forum romain était le cœur religieux et politique de tout un empire.

Votre itinéraire vous amènera en ces lieux, puis se poursuivra dans les musées Capitolins, la plus grande collection d’art antique de la ville, avant de vous laisser dans le centre.

Forum et mont Palatin

Le billet d’entrée au Colisée donne accès dans le même temps aux sites du Forum et du mont Palatin, situés juste à côté. Du moins si vous y entrez moins de 24h après votre premier accès. Il est donc dommage de ne pas les intégrer à son planning lorsque l’on dispose de 5 jours pour visiter Rome, car ces sites valent vraiment le détour.

En répartissant le Colisée sur une journée puis le Forum Romain et le Palatin sur l’autre, vous aurez ainsi le temps de les découvrir chacun en prenant votre temps. Et ainsi « alterner les plaisirs ».

Commencez cette matinée plutôt par le Forum, puis terminez par le mont Palatin. Celui-ci est moins fréquenté : vous pourrez alors vous poser un peu à la fin de cette deuxième matinée. Pour vous rendre au Forum, rien de plus simple : l’entrée principale se situe juste à côté du Colisée, et le métro Colosseo vous déposera là si nécessaire. Les options de bus sont aussi assez nombreuses une ligne passe près de votre logement, car le site est assez central.

Forum romain en étéForum romain et mont Palatin

Votre itinéraire vous amènera à enchaîner les deux sites, juste à côté l'un de l'autre et compris dans un billet commun, en quelques heures.

Le Forum romain rassemblait les plus importants monuments religieux et politiques de l'Empire, et c'est là que les riches sénateurs, marchands et puissants aristocrates se retrouvaient pour décider de l'avenir du peuple romain et de leurs sujets. Le site est devenu un musée à ciel ouvert où vous pourrez découvrir les ruines de ces puissants édifices. Ces arcs de triomphe, temples et assemblées sont alignés le long de la Via Sacra, qui traversait le Forum de part en part.

Le mont Palatin, surplombant les alentours, fut couverts des palais des empereurs, avant d'être abandonné à la chute de ceux-ci. On peut se promener dans les ruines, visiter un musée présentant le résultat des fouilles locales. Ou encore, profiter depuis les jardins Renaissance d'une magnifique vue sur les alentours.

Réserver

Vous aurez normalement pris cette deuxième matinée pour voir tout cela. Il est temps désormais d’aller déjeuner, avant d’attaquer la suite.

Bien entendu, ces sites archéologiques ne sont pas le lieu idéal pour trouver de quoi se restaurer. De plus, les abords directs du Colisée sont plutôt focalisés sur l’accueil des touristes, c’est-à-dire sans grand intérêt et un peu trop chers.

Le bon plan est donc de rejoindre juste au nord le quartier du Monti, où les restaurants sont bien mieux. Nous le conseillons déjà dans d’autres itinéraires à Rome, mais La Vecchia Roma, non loin de la Piazza della Madonna dei Monti, est toujours un très bon choix.

Musées capitolins

Si vous avez suivi nos conseils pour votre repas du midi, vous n’êtes pas loin de la prochaine étape lors de votre itinéraire à Rome en 5 jours : les musées capitolins. En ce début d’après-midi, rejoignez-les à pied en un petit quart d’heure.

Avant d’y pénétrer, prenez le temps de faire quelques photos ou d’observer sur la place du Capitole. Située au sommet de la colline du même nom, on doit la forme actuelle de cette place monumentale à Michel-Ange lui-même, qui l’a remaniée au XVIème siècle.

Musées du Capitole à RomeLes musées capitolins

Au sommet d'une des sept collines principales, les musées capitolins sont le plus grand musée municipal et présentent l'importante collection d'art antique que possède les autorités de la ville. On peut y découvrir de nombreuses œuvres anciennes, dont la plus connue et la plus remarquable est la statue de bronze de la Louve capitoline, un des symboles de la cité.

Les deux principaux bâtiments des musées, le Palais des Conservateurs et le Palais Neuf, étaient durant la Renaissance le siège de l'administration civile de la ville. Ces "bureaux" durent laisser la place à la collection grandissante de la municipalité dont le pouvoir s'affirma au fil des années face au pouvoir religieux catholique. Bref, une visite mêlant art et histoire.

Sans être complètement incontournable, c'est un très beau musée à découvrir quand votre planning permet de l'intégrer dans votre itinéraire, à partir de plusieurs jours à Rome par exemple. Comptez deux heures environ.

Réserver

Retour dans le Centro Storico

Entre le déjeuner et votre balade dans les musées capitolins, cette après-midi doit être bien entamée.

Voici nos suggestions pour cette fin de journée :

  • vous pouvez parcourir la Piazza Venezia, à 5 minutes à pied de la place du Capitole, pour y voir l’immense monument de marbre blanc en hommage au roi Victor-Emmanuel II
  • à 3 minutes à pied vers l’ouest, l’église de Gesù présente une décoration intérieure incroyablement riche. C’est un très bel exemple d’église baroque Romaine
  • poursuivez ensuite vers le nord, pour une glace, un petit café en terrasse, et enfin un agréable restaurant

Cette deuxième étape de votre itinéraire sur 5 jours à Rome se termine.

Jour 3 : Le Vatican

Pour ce troisième jour, nous allons parcourir la cité papale, le plus petit état au monde : le Vatican. Vous ne l’aurez en effet encore qu’aperçu de loin depuis le début de vos 5 jours à Rome.

Il y plusieurs choses à voir absolument au Vatican, et nous préférons regrouper leur visite au sein d’un seul itinéraire. En effet, la cité-état est un peu excentrée et ses alentours ne présentent globalement pas un grand intérêt touristique, surtout pour une durée de « seulement » 5 jours.

Musées du Vatican et Chapelle Sixtine

Les collections papales disposées dans les musées du Vatican attireraient à elles seules des foules, mais c’est bien la Chapelle Sixtine et ses fresques incroyables qui forment le « clou » du spectacle. Il paraît impensable de ne pas y prévoir un passage dans son planning quand on visite Rome en 5 jours.

Musées du VaticanLes voyageurs se déplacent des quatre coins du monde pour découvrir la chapelle, et elle est donc souvent bondée. Cependant, plus tôt on y accède, meilleures sont les conditions pour la voir. C’est pourquoi nous vous proposons de démarrer votre 3ème journée par une entrée matinale aux musées du Vatican. Vous pourrez facilement rejoindre l’entrée de l’édifice à pied, en 10 minutes, depuis la station de métro Ottaviano.

Comme plusieurs sites de la capitale italienne et dans le monde, très prisés des touristes, il est presque obligatoire de réserver à l’avance et en ligne son ticket d’entrée. Vous pourrez ainsi choisir votre heure d’arrivée (le plus tôt possible pour vous, comme évoqué), et obtenir ainsi un accès « coupe-file ». Celui-ci vous permettra non seulement d’éviter une file d’attente qui peut compter des centaines de personnes en haute saison, mais aussi, en accédant plus tôt aux musées, de pouvoir découvrir la chapelle Sixtine dans les meilleures conditions.

Voici notre conseil : rentrez au plus tôt dans les musées grâce à une entrée pré-réservée, et filez immédiatement à la Chapelle avant que les foules ne s’y pressent. Vous pourrez par la suite découvrir sereinement le reste des musées ! Un moyen simple de profiter au maximum de cette expérience lors de vos 5 jours à Rome.

Chapelle Sixtine dans les musées du VaticanLes musées du Vatican et la chapelle Sixtine
Les papes successifs ont rassemblé aux cours des siècles, surtout depuis la Renaissance, une collection unique et colossale d’œuvres d'art. Une belle partie de ces richesses se retrouvent dans les kilomètres de galerie des 13(!) musées de l'ensemble. Statues, peintures et autres œuvres d'art, rien ne manque. Les lieux eux-mêmes sont des chefs-d’œuvre, comme en témoignent l'incomparable Chapelle Sixtine ou les chambres de Raphaël.
Vous ne pourrez probablement pas tout voir en une journée, mais comptez un minimum de 2 ou 3 heures pour un itinéraire couvrant les plus importantes galeries et œuvres majeures.
Petit avertissement : édifice toujours religieux, la visite de la Chapelle nécessite une tenue "décente" : pas de short ou de débardeur.
Impossible de manquer ces merveilles quand vous prévoyez le planning de vos quelques jours à Rome !
réserver

Une fois sorti des musées, il faudra songer à déjeuner. Voici les différentes possibilités pour votre repas dans le secteur, avec chacun des avantages et des inconvénients.

  • Pour une part de pizza ou un snack rapide, le quartier du Borgo offre quelques bonnes opportunité. Ce sont bien sûr des établissements plutôt touristiques, vu l’endroit, et vous n’y retrouverez pas forcément le charme d’un petit restaurant connu seulement des amateurs éclairés. Cependant, c’est un bon compromis entre pratique, qualité et prix. En particulier, le petit établissement « Scialla », dans la rue Vicolo del Farinone, sert des parts de pizza très correctes et à deux pas de la place Saint-Pierre.
  • Si vous voulez profiter d’un « vrai » repas dans un endroit sympathique, il faudra plutôt vous tourner vers le quartier du Prati, un peu plus au nord. Secteur plutôt chic de la ville, on y trouve des établissements authentiques avec une belle carte de plats romains
  • Enfin, nous ne le conseillons pas, mais le mentionnons pour ceux qui voudraient profiter au maximum des musées du Vatican : la cafeteria des musées. Sans grand intérêt, elle a au moins le mérite d’exister et de « dépanner » en cas de petit creux pendant votre visite. Ce sera seulement une petite entorse gastronomique lors de vos 5 jours à Rome !

Basilique Saint-Pierre et Château Saint-Ange

Il est temps de découvrir enfin la basilique Saint-Pierre, un des incontournables absolus de vos 5 jours à Rome. Vous arriverez d’abord sur la place Saint-Pierre, juste devant la basilique. Admirez son agencement dessiné par le Bernin lui-même pour mettre en valeur la basilique et accueillir les dizaines de milliers de pèlerins qui s’y rassemblent quand le Pape s’adresse à la foule. Vous pourrez ensuite entrer dans la basilique.

Basilique Saint-PierreLa basilique Saint-Pierre
La basilique Saint-Pierre de Rome est la plus grande église catholique au monde, surmontée d'une coupole colossale. Sa décoration intérieure au luxe stupéfiant, les nombreuses sculptures des tombeaux de papes et des hommages aux saints, sont autant de chefs-d’œuvre qu'il est impossible d'oublier quand on prépare l'itinéraire de son séjour à Rome.
 
En plus de toutes ces œuvres, qu'on peut choisir de mieux comprendre au cours d'une visite guidée, on peut aussi gravir la coupole jusqu'au sommet de l'édifice. Vous aurez une magnifique vue plongeante sur l'intérieur de l'église, mais aussi un panorama imprenable sur toute la capitale une fois arrivé tout en haut.
 
A noter : comme souvent en Italie, il est demandé une tenue correcte quand on entre dans un lieu de culte. Les débardeurs, shorts et jupes sont donc à proscrire.
 
Il n'est pas nécessaire de payer pour accéder à l'intérieur, mais la queue à l'entrée peut facilement durer une grosse heure en fonction de l'horaire et de la saison. En commandant un audio-guide, vous obtiendrez un accès privilégié "coupe-file". N'hésitez pas à le réserver en ligne, ce sera toujours autant de temps gagné dans le planning de vos quelques jours à Rome.
Réserver un audio-guide & coupe-file

 

Après la basilique vous pourrez quitter le Vatican pour vous approchez du château Saint-Ange.

N’hésitez pas à découvrir ce beau monument au terme de votre journée. S’il est trop tard ou que votre planning a déjà été bien chargé, traversez simplement le pont Saint-Ange pour profiter une nouvelle fois d’une soirée dans l’ambiance du Centro Storico.

Château Saint-Ange de RomeChâteau Saint-Ange

D'extérieur très esthétique avec sa grande tour circulaire, sur les bords du Tibre et accessible par un joli pont bordé de statues, le château Saint-Ange est désormais un musée. Considéré parmi les plus beaux de la ville, sans faire toutefois partie des incontournables, il s'inscrit aux itinéraires où vous passez un nombre suffisant de jours à Rome.

Mausolée au départ, puis transformé en forteresse et plus tard encore en appartements papaux, sa visite permet aujourd'hui de découvrir différentes collections (statues de personnages antiques, armurerie, fresques, stucs). Le tout, exposées dans des pièces aux décors remarquables.

On profite également de l'extérieur (chemin de ronde, cour intérieure), ainsi que de beaux panoramas sur les environs. Notamment celui depuis la terrasse, le clou du parcours !

Ce lieu est à inclure à votre planning si vous êtes amateurs à la fois de musées et de lieux chargés d'histoire. Il faut comptez une à 2 heures sur place.

Acheter le billet

Jour 4 : Chefs d’œuvre de la Rome baroque

Vous commencerez par découvrir lors de l’avant-dernier de vos 5 jours à Rome le très beau parc de la Villa Borghese. Ce grand espace vert est le cadre de la galerie Borghese. Vous profiterez ensuite des jardins et de leur vue avant de redescendre dans la capitale italienne et continuer de visiter parmi les plus belles oeuvres baroques romaines.

Galerie et Villa Borghese

La Villa Borghese n’est pas un bâtiment, mais bien le grand parc au nord de la ville. Pour le rejoindre, plusieurs entrées sont possibles. Nous vous conseillons ici de descendre à la station de métro Flaminio, près de la Piazza di Popolo, avant de gravir les escaliers; Vous pourrez alors savourer une petite balade dans le parc avec d’entrer à l’heure prévue dans la galerie Borghese.

Sinon, atteignez directement l’entrée à l’est, près de la galerie, pour y arriver aux premières heures.

Entrée principale de la Villa BorghèseLa Villa et la galerie Borghese
Autrefois jardin privé du palais devenu la galerie Borghese, ce parc public abrite de nombreux lieux d'intérêts. Il est parsemé de quelques petits temples comme celui d'Esculape, dédié à la médecine, ou celui la déesse chasseresse Diane.
 
La Villa Medicis s'y trouve aussi, et c'est là que la France propose des séjours tout frais payés aux artistes les plus novateurs choisis lors du concours de l'Académie de Rome. Ne ratez pas non plus la terrasse du Pincio qui propose une des plus belles vues sur la cité romaine.
 
Enfin, on y trouve aussi quelques musées, comme le musée étrusque par exemple, mais surtout la galerie Borghese. C'est un des plus beaux musées du monde, pour sa collection de peinture de grands maîtres italiens et de sculptures du Bernin, sans pareilles. Mais aussi pour son décor intérieur, parfaitement conservé et d'une richesse impressionnante. Il faut absolument l'inscrire au planning de son itinéraire quand on ne passe même que quelques jours à Rome. C'est aussi l'endroit où il faut réserver en ligne ses billets le plus en avance, car les places sont limitées et "prises d'assaut".
Réserver sa visite

 

En sortant, nous vous suggérons un petit itinéraire dans le nord du Centro Storico, avant le déjeuner :

  • repartez vers la piazza di Popolo, qui marque le nord de la ville ancienne. L’église Santa Maria del Popolo abrite de œuvres de la main d’artistes célèbres, comme Raphaël, le Caravage ou le Bernin
  • cette place est la base du Tridente, trois rues célèbres placées comme les trois pointes de l’outil de pêche
  • descendez le Via del Corso, une des grandes artères commerçantes de la ville
  • vous arriverez non loin de la place d’Espagne, que vous avez déjà sûrement découvert lors du premier jour.
  • c’est l’occasion de parcourir les rues historiques et commerçantes, bordées de boutiques de créateurs, de luxe ou d’antiquaires, comme la Via dei Condotti, la Via Borgognona ou encore la Via Frattina

Panorama sur Rome depuis la terrasse Pincio dans la Villa Borghèse

Le secteur est propice pour s’arrêter le temps du déjeuner. Il existe bien sûr de nombreux choix, mais le nôtre se porterait plutôt sur l’Otello alla Concordia, qui s’est fait une spécialité des plats italiens et romains typiques.

C’est aussi l’occasion de découvrir puis de revenir plus tard au cours de ce qui reste de vos 5 jours à Rome chez Pompi, dans la Via della Croce. C’est une institution, et leurs tiramisu sont légendaires !

Quelques suggestions pour l’après-midi

En fonction de vos envies, goûts et de l’énergie qui vous restent, voici quelques suggestions pour la fin de cette journée :

  • même s’il est difficile de rivaliser avec la galerie Borghese, le palais Doria-Pamphilj mérite vraiment le détour. Cette demeure aux mains de la même famille depuis des siècles abrite une riche collection d’œuvres peintes par de grands maîtres, italiens en majorité. Parmi ces peintures, le portrait du pape Innocent X par Velázquez est reconnu comme un des plus grands portraits au monde. Le palais lui-même est intéressant, avec sa galerie des Glaces, sa salle de danse et l’histoire de la famille qu’on peut découvrir dans l’audio-guide
  • si vous n’avez pas eu le temps de la découvrir lors du premier jour, il est temps de découvrir l’église de Gesù. Bâtie pour les Jésuites le long de la Via del Plebiscito pendant la période de la Contre-Réforme, sa décoration intérieure précieuse, du sol au plafond, montre bien la volonté religieuse de manifester à l’époque la gloire de Dieu (et de l’Église) sur terre
  • vous pouvez aussi choisir de faire un effort supplémentaire pour rejoindre à pied en 30 minutes, près du sommet de l’Esquilin, la belle basilique Sainte-Marie-Majeure. Construite sur un site déjà chrétien depuis le Vème siècle, c’est la plus grande église consacrée à la Vierge Marie du monde. Son plafond à caissons, ses riches mosaïques, tout son intérieur sont grandioses. C’est ainsi une église à ne pas manquer quand on a un peu plus de temps à consacrer, comme c’est le cas en 5 jours à Rome.

Jour 5 : Le sud pour le dernier de vos 5 jours à Rome

Vous n’aurez pas eu beaucoup l’occasion depuis le début d’aller plus au sud que le Colisée. C’est dans cette partie de la ville que nous vous proposons de descendre aujourd’hui. Vous commencerez la journée dans le très joli secteur du Trastevere, avant de rejoindre le Circus Maximus et d’enfin rejoindre les catacombes hors des murs de la cité, le long de la Via Appia.

Le quartier du Trastevere

Avant de rejoindre cette partie de la ville, nous vous suggérons de commencer par vous rendre dans le sud-ouest du centre. Vous ne l’avez peut-être que découvert en partie si vous avez suivi notre planning.

Commencez donc votre itinéraire au Campo de’ Fiori. C’est le plus célèbre marché de la capitale, toujours très animé en semaine. Vous pourrez d’ailleurs y trouver de quoi faire un sympathique petit-déjeuner à emporter.

Partez ensuite à pied vers l’est et faites si vous le souhaitez un petit crochet pour saluer les tortues de la Fontana delle Tartarughe avant de traverser le fleuve Tibre au niveau de l’île Tiberine. Vous pénétrerez alors dans le Trastevere où nous vous proposons de la passer la matinée du dernier de vos 5 jours à Rome.

Place dans le quartier de Trastevere à RomeBalade dans le Trastevere

Quartier populaire depuis l'Antiquité, le Trastevere ("au-delà du Tibre") présente une facette bien différente, avec ses petites rues plus étroites et moins riches que celles du Centro Storico. Quand on passe quelques jours à Rome, il est intéressant de l'intégrer à son planning.

Il est en effet très agréable de s'y promener, notamment au détour de ses petites places. Et en particulier celle de Santa Maria in Trastevere, particulièrement belle. Quelques merveilles architecturales sont à y découvrir également, comme l'église Santa Maria qui offre de magnifiques décors de mosaïques. Mais aussi celles de Santa Maria della Scala ou de Ponte Sisto.

Il est agréable d'y flâner pour profiter de l'ambiance plus tranquille des lieux, ou pour boire un verre en soirée. Il est réputé pour son animation nocturne. Les Romains comme les voyageurs apprécient l'ambiance conviviale de ses petits bars et restaurants

Tant que vous y êtes, le secteur est propice pour la pause du midi. En effet, cette zone authentique s’est quand même adaptée aux touristes, et on y trouve pêle-mêle de petits restaurants pour les Romains mais aussi de petits snacks « à la romaine » qui proposent sandwichs ou parts de pizzas délicieuses. Vous aurez l’embarras du choix dans le secteur.

La Bocca della Verita et les alentours

Vous devrez retraverser le fleuve vers l’est pour découvrir la prochaine étape. C’est la bouche d’égoût antique de la Bocca della Verita qui attire là le plus de visiteurs, mais le reste du secteur présente plusieurs points d’intérêts.

Bocca della VeritàLa Bocca della Verita et les alentours

A l'abri sous le porche de l'église Santa Maria in Cosmedin, vous pourrez apercevoir derrière des grilles une énorme plaque de marbre représentant un visage usé par le temps. Cette plaque servait probablement sous l'Antiquité de bouche d'égoût, mais la légende lui prête le pouvoir de mordre ceux qui mentent tandis qu'ils placent leur main dans sa bouche. C'est de là que lui vient son nom de "bouche de la vérité". Il faut cependant de nos jours donner une petite obole et faire la queue pour pouvoir se photographier avec la Bocca.

Ce monument n'est pas le seul intérêt du secteur. L'église Santa Maria in Cosmedin présente de très belles mosaïques. Ancienne zone portuaire de commerce sous l'Empire, on y trouve aussi des vestiges bien conservés, comme le petit temple rond d'Hercule ou l'arco di Giano, non loin. Ainsi, si vos quelques jours à Rome vous donnent l'occasion de découvrir le coin, intégrez ces jolis lieux d'intérêt à votre itinéraire.

 

Rejoignez ensuite les ruines du Circo Massimo, toutes proches à pied. Vous aurez sûrement aperçu cette plaine parsemée des restes de quelques bâtiments anciens depuis le sommet du mont Palatin. De plus près, on se rend compte de la taille que devait avoir ce monument, quand des dizaines de milliers de Romains venaient assister à des courses de chars parmi les plus grandioses de l’époque.

Circus Maximus de RomeNous vous suggérons ensuite 2 alternatives pour la suite de votre itinéraire, avant de partir pour les catacombes :

  • A moins de 10 minutes à pied au sud, sur la colline de l’Aventin, le trou d’une serrure en particulier a acquis une certaine renommée. Elle se trouve sur la Piazza dei Cavalieri di Malta, et vous ne pourrez pas la manquer : il y aura sûrement un peu de monde aux alentours.
  • les vestiges des thermes de Caracalla, situés non loin. Construits au IIIème siècle, leurs ruines sont encore bien conservées et vous pourrez les découvrir dans un cadre verdoyant en plein air. La visite durera au minimum une petite heure : il faudra le prendre en compte dans votre planning.

Les catacombes de la Via Appia

Il est temps de sortir de la ville après avoir passé pour l’instant l’ensemble de vos 5 jours à Rome dans son enceinte. En effet, les catacombes chrétiennes se trouvent le long de la Voie Appienne (ou Via Appia en italien), qui s’étend au-delà des murs de la cité.

Cette voie offre un joli cadre vert et bucolique après être resté en ville pendant 5 jours, mais elle est aussi un peu éloignée. Même depuis les thermes de Caracalla ou le Circo Massimo. Le plus simple est de prendre le bus 118, dont l’arrêt Terme Caracalla / Porta Capena est tout proche de là où vous vous trouvez. Son itinéraire dans la direction Appia / Villa Dei Quintili vous déposera à l’arrêt Catacombe di San Callisto, juste en face des catacombes les plus accessibles.

Via Appia à RomeLes catacombes de la Via Appia

Selon les coutumes antiques, personne ne pouvait être enterré dans l'enceinte de Rome. C'est pourquoi de nombreuses tombes furent établies le long de la Via Appia, à la sortie de la ville. Quand la religion chrétienne commence à se répandre clandestinement, c'est également dans ces catacombes que les premiers croyants se font enterrés en secret.

Elles représentent des dizaines de kilomètres de galerie et des centaines de milliers de tombes. Seulement une petite fraction de ces dédales souterrains est ouverte au public. Parmi les plus connues : celles de Domitille, de San Sebastiano, ou de Saint-Calixte (San Callisto). Ces dernières sont les plus pratiques à visiter car elles sont juste en face à l'arrêt de bus. 

On ne peut entrer dans les catacombes qu'accompagné d'un guide. Vous y découvrirez les galeries, les tombes décorées, de petits lieux de cultes, et vous en apprendrez plus sur l'histoire des lieux. Ce n'est pas forcément évident de la caler dans son planning quand on passe peu de jours à Rome, mais c'est une belle découverte atypique dans le cadre paisible de la Via Appia, loin de l'agitation du centre.

Réserver

 

Ensuite, vous pourrez profiter encore de la verdure de la Voie Appienne en la parcourant en partie à pieds, mais vous devrez probablement reprendre le bus à votre arrêt d’arrivée ou une autre pour quitter le secteur.

Ainsi s’achèvera votre itinéraire pour le dernier de vos 5 jours à Rome.

Dernière soirée de vos 5 jours à Rome

Il est temps de savourer une dernière fois lors de votre séjour l’ambiance unique de la ville et de sa dolce vita. Vous en avez sûrement eu l’occasion et l’envie lors de ces 5 jours à Rome, mais déambulez dans la ville de nuit pour voir les jeux de lumières des belles fontaines et monuments.

La cité romaine compte de nombreux restaurants exceptionnels, mais vous êtes peut-être un peu las d’en tester de nouveaux : pourquoi ne pas goûter un autre plat dans votre restaurant favori où vous auriez eu du mal à choisir ?Fontaine de Trévi éclairée de nuitBon plan pour son séjour de 5 jours à Rome

En suivant au moins en partie l’itinéraire proposé, vous visiterez de nombreux sites dont l’entrée est payante. Ce n’est pas la ville touristique où les entrées sont les plus chères, mais il y a tellement à voir et à faire que l’ensemble cumulé des billets peut atteindre des sommes importantes.

De plus, pour les monuments et musées majeurs, la queue peut parfois être longue, et il vaut mieux trouver un moyen de les éviter plutôt que de perdre un temps précieux pendant ses 5 jours à Rome.

Il existe à ce sujet plusieurs offres de « pass » touristiques qui permettent l’achat groupé d’entrées dans les principaux monuments de la ville. Ces offres différent par leur prix, leur durée de validité, leur mode de fonctionnement, leurs avantages et bien sûr par les sites auxquels elles donnent accès. Il faut donc prendre en compte les économies potentielles mais aussi les autres avantages lors du choix d’un pass.

Colisée éclairé en fin de journéeDans le cadre de 5 jours à Rome, voici deux options qui sont intéressantes :

  • la Rome Tourist Card : ce pass est en fait un système d’achat combiné de billets. Il vous fera réaliser des économies sur une partie des « gros » sites, même si l’offre n’est pas aussi complète que pour d’autres « pass » plus chers. Il présente aussi un intérêt pratique. En effet, vous obtiendrez directement tous vos billets en un seul achat en ligne et éviterez ainsi pas mal de queues. Pour 5 jours, il présente aussi l’avantage de n’avoir pas de durée limite de validité : vous avez vos billets, vous choisissez votre rythme. C’est cette offre que nous conseillons ici.
  • l’Omnia card (72h) : c’est une option plus chère mais aussi plus complète, qui comprend dans sa version 72h le transport et l’accès à la plupart des visites que nous avons présentées ici. Par contre, sa durée de 72h n’est pas forcément adaptée ici. Si vous voulez profiter au maximum de ce pass, il faudra remanier un peu notre proposition pour que cette offre soit intéressante.

Omnia CardOmnia Card

La carte Omnia est le city pass le plus complet. Il inclut des entrées coupe-file pour les incontournables du Vatican mais aussi pour le Colisée ou forum romain. Il permet aussi d'utiliser le réseau de transport en commun en illimité.

Tarifs : 129 € pour les adultes (59 € pour les enfants)

Rome Tourist CardRome Tourist Card

Un pass 100% web, sans carte à récupérer sur place. Musées du Vatican et chapelle Sixtine, forum romain, Palatin ou encore Colisée, il regroupe les incontournables de la capitale italienne. Adapté à un premier séjour.

Tarifs : 82 € pour les adultes (40 € pour les enfants)

 

Ainsi s’achève cette proposition d’itinéraire à Rome en 5 jours. Depuis le Vatican jusqu’au Colisée, de la galerie Borghese au Trastevere, nous avons abordé les quatre coins de la cité romaine pour vous aider à définir quoi faire à Rome en 5 jours. Plus souple que 4 jours à Rome, cette durée permet déjà de bien la découvrir !

Vous pouvez suivre ce planning au pied de la lettre, mais n’hésitez pas à « mixer » les journées en fonction de vos contraintes et de vos envies. Profitez bien de la Ville Éternelle, et prévoyez d’y revenir à l’occasion : on ne s’en lasse pas !