Se déplacer à Rome

La ville de Rome est étendue, mais son centre historique est relativement compact. Lors d’un séjour dans la capitale, on se déplace pour effectuer ses visites mais aussi pour relier l’aéroport, ou encore pour rejoindre son hébergement si celui-ci est excentré.

Nous partageons dans ce guide ce qu’il faut savoir pour se déplacer à Rome, que ce soit en transport en commun ou d’autres alternatives. Nous donnons également les informations sur le prix du transport, et les pass transport qui existent à Rome.

Transport en commun à Rome

Rome est muni d’un réseau de transport en commun qui se compose de lignes de métro, de bus, de tramways, de trains de banlieue et régionaux. Il est géré par la société de transport public ATAC (Agenzia del Trasporto Autoferrotranviario del Comune di Roma).

Le métro

Le réseau de métro est composé de 3 lignes, dont 2 principales : la A (orange) et la B (bleue). Celles-ci desservent le centre-ville et se croisent au niveau de la gare centrale de Termini. Le cœur du centre historique est en revanche mal desservi, voire pas du tout : la ligne A passe au nord du quartier, et la B à l’Est.

Station de métro Garbatella à RomeIl circule tous les jours de la semaine, de 5h30 à 23h30, avec une extension jusqu’à 1h30 le vendredi et le samedi. La fréquence de passage est de 5 à 10 minutes.

Un ticket unitaire coûte 1,50 € (en 2022), et le moyen le plus simple pour se le procurer est dans une borne automatique. On en trouve dans toutes les stations de métro de Rome.

Pour davantage de détails, consultez les informations sur le déplacement en métro à Rome.

Le bus

Contrairement au réseau de métro qui est peu fourni pour une ville de la taille de Rome, le réseau de bus est quant à lui composé de plus de 350 lignes.

Bus à RomeLes plus empruntées dans un contexte de voyage touristique sont :

  • les lignes urbaines qui tournent globalement entre 5h et minuit
  • les lignes nocturnes (dont le nom commence par la lettre “N”) qui tournent globalement entre minuit et 5h

Il existe également des lignes dites Express (reconnaissables à la lettre “X”) qui ne marquent que peu d’arrêts, notamment celles permettant de relier Termini au Centro Storico ou à la place Saint-Pierre.

Pour prendre le bus à Rome, il faut disposer d’une carte de transport en cours de validité ou d’un ticket unitaire. C’est le même ticket que pour le métro, donc celui-ci coûte 1,50 € (prix en 2022). En revanche, et contrairement à d’autres réseaux de bus ailleurs dans le monde, il n’est pas possible d’acheter un ticket directement au chauffeur.

Pour planifier votre itinéraire en bus afin de vous déplacer dans Rome, vous pouvez utiliser cet outil interactif du site internet de l’ATAC. Il permet de sélectionner toutes les lignes de bus, par numéro, mais aussi de tramway, de métro et de trains de banlieue du réseau, afin d’afficher leurs horaires de passage aux différents arrêts.

Le tramway

En complément du réseau de métro, on peut profiter du tramway pour se déplacer à Rome. Celui-ci comporte 6 lignes. Toutefois, même si certaines d’entre elles desservent le centre-ville (notamment la ligne 3 qui passe par le Colisée, ou la ligne 19 va à proximité du Vatican).

Tramway à RomeLe tramway peut toutefois s’avérer utile si votre hébergement se situe à proximité de l’une de ces lignes. Il circule de 5h à minuit.

Le prix du ticket est le même que celui du métro ou du bus. 

Le train de banlieue

Il existe 3 lignes de train de banlieue à Rome : la ROMA Lido, la ROMA Viterbo et la ROMA Giardinetti. Elles sont gérées également par l’ATAC, ce qui implique les mêmes tarifs que pour le bus, le métro et le tramway.

Train à RomeDans un contexte de voyage touristique à Rome, aucune de ses lignes ne présente réellement d’intérêt. Hormis peut-être, pour un long séjour, celle reliant Lido car elle marque un arrêt par la ville d’Ostia Antica. Cette dernière abrite des vestiges de l’époque Romaine. 

Il faut savoir que l’on peut se déplacer en train vers d’autres directions encore, mais ces lignes sont considérées comme “régionales” et sont gérées par la compagnie ferroviaire italienne de la Trenitalia.

Bon plan : le pass transport à Rome

Compte-tenu du prix du transport à Rome, il existe quelques astuces pour se déplacer à Rome en transport en commun tout en réalisant des économies.

Le premier bon plan est de disposer d’un pass transport basique. Celui-ci couvre les réseaux de métro, bus, tramway et train régional, et se décline sous plusieurs périodes de couverture. A savoir, le :

  • Roma 24H : 7 € pour 24 heures
  • Roma 48H : 12,50 € pour 48 heures
  • Roma 72H : 18 € pour 72 heures
  • CIS (“Carta Integrate Settimanale”) : 24 € pour 7 jours

Tickets de pass transport à RomeLe second est de disposer d’un pass transport inclus à un pass touristique. Au-delà de couvrir les déplacements dans Rome, comme les précédents, ceux-ci incluent également une ou plusieurs visites culturelles à faire lors de son séjour dans la capitale. A savoir :

  • le Roma Pass qui inclut le ticket de transport Roma 72H et permet d’accéder en plus à 2 monuments ou musées
  • l’Omnia Card, qui inclut le ticket de transport Roma 72H et permet d’accéder à 3 monuments ou musées, dont les musées du Vatican

Omnia CardVous l’aurez compris, dans un contexte de séjour touristique à Rome, il est rare d’acheter ses tickets de transport à l’unité. On s’oriente davantage sur un pass transport ou un pass incluant le transport et des visites.

Autres alternatives pour se déplacer à Rome

Se déplacer à pied dans le centre historique

On pourrait presque mettre en avant ce mode de déplacement en premier pour un voyage Rome, tant son centre historique représente à lui-même un point d’intérêt à découvrir.

Piétons dans RomeA titre d’exemple, la fontaine de Trevi, le Colisée, le Forum Romain et Mont Palatin, la place Navone et le Panthéon se situent dans un cercle de rayon d’un kilomètre. A l’inverse, il faut en revanche compter 4km de marche pour relier le Colisée et le Vatican.

Se déplacer à pied dans le Centro Storico de Rome est par ailleurs motivé par le fait qu’il est mal desservi par le métro.

Le trajet entre l’aéroport et le centre-ville

Il existe 2 aéroports à Rome, celui de Fiumicino (ou Leonard de Vinci), le principal, et celui de Ciampino.

Navette à l'aéroportLes principales alternatives pour faire le trajet entre ceux-ci et le centre-ville sont :

  • la plus économique : les compagnies de bus, ou navettes dédiées à ce trajet (tickets disponible sur cette page pour Fiumicino, et celle-ci pour Ciampino)
  • le bon compromis : le train Express (Leonardo Express) depuis celui de Fiumicino, en ligne directe (billet disponible sur ce site)
  • la plus rapide et pratique en terme d’organisation : le transfert privé, réservé à l’avance
  • la plus controversée à Rome : le taxi, hellé sur place à l’aéroport

Pour des informations complètes sur ce sujet et nos solutions recommandées, vous pouvez consulter notre guide dédié à la navette aéroport de Rome.

Le bus touristique hop-on hop-off

Ce bus, appelé “hop-on hop-off”, permet de découvrir les principaux quartiers de Rome, dans un bus équipé d’un audio-guide.

Bus touristique à RomeMais ce n’est pas qu’une attraction touristique en soi. Son principe étant de pouvoir être emprunté en illimité durant la période sélectionnée lors de l’achat (24h, 48h ou 72h), il peut servir tout autant de moyen de transport pour se déplacer dans Rome que de circuit touristique. Ce point est intéressant, car compte-tenu du réseau de bus classique, métro et tramway dans le centre historique, pouvoir se déplacer rapidement d’un monument à un autre est un atout non négligeable.

Ce moyen de transport pour se déplacer dans Rome plaît par ailleurs aux familles avec enfants. Vous pouvez l’acheter sur cette page.

Prendre le taxi

La dernière solution pour se déplacer dans Rome est de prendre le taxi.

Compteur de taxiIl est important pour cela de connaître les subtilités de ce moyen de transport :

  • les taxis officiels sont blancs, avec une enseigne sur le toit, ainsi qu’un numéro de licence sur les portières
  • un tarif de base est appliqué et dépend du jour et de l’heure, puis le prix augmente au compteur
  • si vous souhaitez payer la course par carte bancaire, demandez au préalable au chauffeur si cela est possible, car tous ne sont pas équipés d’un lecteur de carte
  • pour prendre un taxi, il faut réserver au préalable auprès d’une compagnie, ou se rendre directement dans une station de taxis

A titre d’information, pour le prix d’un trajet dans le centre-ville, il faut compter une dizaine d’euros.