Visiter le Panthéon de Rome

Véritable symbole de Rome, le Panthéon est le bâtiment antique le mieux préservé de la ville. Initialement un temple et désormais une église, visiter le Panthéon s’impose donc naturellement lors d’une balade dans le Centre Historique. Comme pour les autres sites de la Ville Eternelle, plusieurs questions se posent : comment le Panthéon de Rome se visite-t-il, l’entrée est-elle gratuite, peut-on disposer d’un audio-guide, peut-on y réaliser une visite guidée, quels sont les horaires d’ouverture…

Nous partageons dans ce guide ce qu’il faut savoir avant de visiter le Panthéon de Rome. Et au delà de ces conseils pratiques, nous abordons aussi la visite en elle-même afin de ne pas rater l’essentiel des choses à y voir. Et quelque soit le temps passé dans la ville, même s’il y a de quoi faire à Rome, nous vous conseillons de passer absolument par ce temple antique impressionnant.

Informations pratiques pour visiter le Panthéon

Nous allons vous présenter les informations utiles pour préparer votre visite du Panthéon de Rome. Prix, audio-guide, ou encore horaires sont au programme de cette première partie.

Prix pour visiter le Panthéon

Le Panthéon étant un lieu de culte, l’entrée pour sa visite donc est gratuite. Pour profiter pleinement du lieu il existe en revanche deux solutions payantes et dont le prix diffère :

  • un audio-guide interactif en français
  • une visite guidée en petit groupe, avec un guide francophone

Billet coupe-fileAudio-guide pour la visite du Panthéon

L'audio-guide interactif permet de visiter le Panthéon de Rome accompagné d'informations à écouter et d'extraits de film à regarder sur l'écran. Il est le parfait moyen pour découvrir ce lieu chargé d'histoire en une demi-heure.

Tarifs : 8,50 €

Visite guidéeVisite guidée du Panthéon de Rome

Cette visite guidée se fait en petit groupe et avec un guide francophone. Elle dure entre 45 minutes et une heure.

Tarifs : 25 €

Le Panthéon de Rome, une visite incluse dans un city pass

Certes l’entrée dans l’enceinte du Panthéon est gratuite, mais nous l’avons vu l’audio-guide est payant. Un seul pass touristique de Rome comporte l’accès à cet audio-guide.

Rome Tourist CardRome Tourist Card

Un pass 100% web, sans carte à récupérer sur place. Musées du Vatican et chapelle Sixtine, forum romain, Palatin ou encore Colisée, il regroupe les incontournables de la capitale italienne. Adapté à un premier séjour.

Tarifs : 82 € pour les adultes (40 € pour les enfants)

Horaires de visite

Le Panthéon est ouvert toute l'année, et tous les jours de la semaine. Exception toutefois : le 1er janvier, le 1er mai et le 25 décembre, où il est fermé. Ses horaires d'accès sont les suivants :

  • du lundi au samedi : de 8h30 à 19h30
  • le dimanche : de 9h00 à 18h00

Attention à deux choses :

  • la dernière entrée se fait 15 minutes avant la fermeture du site
  • en dehors des jours de fermeture que nous avons mentionnés, le Panthéon est ouvert les autres jours fériés de l'année, mais uniquement de 9h à 13h

Comment s’y rendre

Le Panthéon se trouve au cœur du Centre Historique, sur la Piazza della Rotonda.

Comme pour les autres points d'intérêt du secteur, on s'y rend à pied. La station de métro la plus proche est celle de Barberini (ligne A), à une quinzaine de minutes de marche, vers l'Est.

Combien de temps pour visiter le Panthéon ?

Le Panthéon fait partie de ces monuments qui ne demandent que très peu de temps. Bien sûr, en fonction de votre intérêt pour l'architecture, l'histoire ou en fonction du type de visite retenu, le temps passé sur place peut varier. On peut tabler sur une durée de visite comprise entre 15 et 45 minutes pour le Panthéon de Rome.

Colonnes du Panthéon de Rome

Pour une découverte par soi-même, prévoyez 15 à 20 minutes au plus. Il n'y a que la rotonde à voir, une seule et unique salle. Si vous optez pour l'audio-guide, sa durée est alors de 35 minutes.

L'option la plus longue, la visite guidée, vous demandera 45 minutes environ. 

Que voir au Panthéon ?

Voici maintenant plus de détails sur les points d'intérêts que vous verrez et qu'il ne faudra pas rater lors de votre visite du Panthéon de Rome.

La façade et l'entrée

Avant même d'entrer dans le monument, vous profiterez de la petite Piazza della Rotonda. Celle-ci fait partie des points névralgiques du centre historique. Vous y aurez une belle vue d'ensemble sur le Panthéon et surtout sur sa façade.

Façade du panthéon de Rome

Le portique, de son nom savant "pronaos", est le prototype même du temple romain. Très bien conservé, il a inspiré les architectes à travers le monde entier pendant des siècles. Sur une quinzaine de piliers de granit et de marbre repose un immense fronton triangulaire qui porte l'inscription M·AGRIPPA·L·F·COS·TERTIVM·FECIT.

Celle-ci date de la construction, il y a près de 2000 ans, et indique qu'Agrippa (Marcus Agrippa, Fils de Lucius) a fait construire ce bâtiment alors qu'il était consul (une troisième fois). Le texte est plein d’abréviations mais même sans avoir fait du latin, on peut en retrouver les éléments !

Il faut passer le portique, les portes de bronze antique et une courte entrée avant d'atteindre la salle principale. On aperçoit alors d'un seul coup la voûte.

La coupole du Panthéon de Rome

La coupole couvre une immense salle circulaire. D'un diamètre intérieur de plus de 40m, elle est extrêmement impressionnante. Surtout quand on sait qu'elle reste l'une des plus grandes coupoles du monde malgré son âge !

Rayon de lumière à travers l'oculus du Panthéon de Rome

Parmi les nombreux détails que l'on peut y observer, les plus intéressants à retenir sont :

  • elle est entièrement en béton, coulée d'une seule pièce selon une technique antique de pointe qui lui a permis de résister au passage du temps, aux tremblements de terre et aux incendies
  • les Romains y ont taillé de nombreux caissons, non seulement pour alléger la structure mais aussi pour forcer une perspective de profondeur. Cette illusion est particulièrement frappante quand on se rapproche du centre de la salle.
  • l'orifice au somment, l'oculus, est ouvert depuis l'origine. Il aurait eu un rôle religieux, de lien entre les hommes et le ciel. Il laisse surtout passer une belle lumière mais aussi parfois la pluie.

Lorsque l'on visite le Panthéon de Rome, il est tentant de vouloir photographier sa magnifique coupole. Avec la lumière de l'oculus en contrejour, le manque de recul et l'illusion d'optique des caissons, il n'est toutefois pas aisé de retranscrire la majesté du lieu.

La salle principale

Surplombé par la coupole, le sol composé d'un puzzle de marbres colorés est le fruit d'une restauration et respecte le modèle original. Vous pourrez observer de petites ouvertures dans certaines dalles. Elles servent à évacuer la pluie que laisse entrer l'oculus.

Intérieur du Panthéon de Rome

Les murs de la salle sont creusés de plusieurs niches qui hébergeaient autrefois les statues des dieux adorés dans ce Panthéon de Rome. Convertie de longue date en église, ces dieux anciens ont laissé la place à des tableaux et sculptures de saints chrétiens.

Il faut noter aussi que depuis la Renaissance, le Panthéon est devenu un mausolée et plusieurs personnages célèbres y sont enterrés. En particulier, on peut y trouver la tombe du célèbre Raphaël, qui y fut inhumé selon sa propre volonté. Il fut suivi d'ailleurs par quelques-uns de ses élèves. Beaucoup moins connu des Français mais capital dans l'histoire italienne, le roi Victor-Emmanuel II y repose également.

Histoire du Panthéon de Rome

Commandé par Agrippa durant le règne d'Auguste, sa construction fut lancée en 27 av JC. Il avait à l'époque comme fonction d'être un temple dédié à toutes les divinités de la religion antique, le mot "Panthéon" provenant d'ailleurs du grec ancien pantheion  ("tous les dieux”).

Ecriture sur la façade du Panthéon de Rome

Au début du IIe siècle (entre 118 et 125) et suite à un incendie ayant endommagé le bâtiment, il fut reconstruit à la demande de l'Empereur Hadrien. C'est à cette époque que le Panthéon de Rome prit la forme qu'on lui connaît encore maintenant.

Plus tard, en 609, un événement marqua son histoire. L'empereur byzantin Phocas décida en effet d'en faire don au pape de l'époque, Boniface IV. Le Panthéon devient alors une église dédiée à Sainte Marie et aux Martyrs. Elle porte d'ailleurs toujours ce nom officiel de "Santa Maria ad Martyres".

En terme de modification d'architecture, le monument fut par la suite, au cours de son histoire partiellement endommagé, ou à l'inverse restauré, avec :

  • en 663, la suppression des tuiles de bronze de la coupole, enlevées afin d'être vendues.
  • en 1632, la fonte du plafond en bronze du portique, à la demande du pape Urbain VIII. Le bronze obtenu a alors servi à la construction du château Saint-Ange ainsi que du célèbre baldaquin de la Basilique Saint-Pierre réalisé par Le Bernin.
  • en 1747, la frise qui se trouve sous son dôme a été refaite.

De nos jours, le Panthéon de Rome fait partie des édifices touristiques emblématiques de la ville.

 

Oculus du Panthéon de RomeSitué au cœur du Centre Historique, le Panthéon est forcément un lieu par lequel on passe lors d’un séjour à Rome. Par la gratuité de sa visite, y entrer est donc un incontournable à faire, d’autant que profiter de ce monument de l’intérieur amène un réel intérêt pour se rendre compte de sa grandeur.

Si vous souhaitez profiter pleinement de sa visite et en découvrir son histoire et ses richesses, vous apprécierez l’audio-guide dont le prix reste abordable. La visite guidée, quant à elle, même si elle amène un côté interactif, n’amène pas de réelle plus-value pour ce lieu d’intérêt.