Catacombes de Rome

Visiter les catacombes de Rome c’est explorer les souterrains de l’époque antique et chrétienne. Mais il existe de nombreuses catacombes autour de Rome, il est donc primordial de connaître les plus intéressantes et de savoir comment organiser sa visite.

Nous allons évoquer tout ce qu’il faut savoir avant de choisir dans quelles catacombes se rendre à Rome. Et au delà de ces conseils pratiques, nous aborderons aussi la visite en elle-même afin de savoir à quoi s’attendre et d’avoir en tête ce que chacune d’entre-elles proposent, même si à l’évidence elles se ressemblent beaucoup. Nous verrons également qu’il est indispensable de réserver son ticket d’entrée car l’accès se fait uniquement avec l’accompagnement d’un guide, et par tranche horaire.

Informations pratiques pour visiter une catacombe à Rome

Afin de planifier votre séjour, nous allons vous présenter les informations utiles pour préparer votre visite de des catacombes. Prix, différents billets d’entrée, horaires ou encore choix de la langue sont au programme de cette première partie.

Prix & billets pour les catacombes de Rome

Il existe de nombreuses catacombes à Rome. Pour toutes, la visite se fait obligatoirement avec un guide, pas toujours francophone. Voici les différents billets et les prix associés, pour chacune d’entre elles :

Visite guidéeCatacombes de Sainte-Calixte

Ce sont les plus grandes de la Via Appia. La visite guidée peut se faire en français sur certains créneaux horaires.

Tarifs : 9,40 € (tarif réduit pour les 7 à 16 ans : 5,90 €)

Visite guidéeCatacombes de Domitille

Visite guidée de cet immense cimetière souterrain, mais pas disponible en français.

Tarifs : 10 € (tarif réduit pour les 7 à 17 ans : 6,50 €)

Visite guidéeCatacombes de Saint-Sébastien

Ce sont les plus importantes de Rome. La visite guidée n'existe pas en français.

Tarifs : 11 € (tarif réduit pour les 7 à 16 ans : 6,50 €)

Visite guidéeCatacombes de Priscille

Situées sur la Via Salaria, leur visite guidée est proposée en français sur certains créneaux horaires.

Tarifs : 11 € (tarif réduit pour les 7 à 16 ans : 6,50 €)

Horaires de visite des catacombes de Rome

Parmi les nombreuses catacombes existantes à Rome, vous trouverez ici les 4 plus importantes de la ville. Notez qu'elles ne sont pas ouvertes aux mêmes horaires. Voici toutes les informations nécessaires :

  • Saint-Calixte : du jeudi au mardi de 09h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h00 (fermées le mercredi)
  • Saint-Sébastien : du vendredi au mercredi de 9h30 à 17h (fermées le jeudi)
  • Domitilla : du mercredi au lundi de 09h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h00 (fermées le mardi)
  • Priscille : du mardi au dimanche de 09h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h00 (fermées le lundi)

Comment s’y rendre ?

L'accès aux catacombes de Rome dépend de celles que vous désirez visiter. En effet, elles ne se trouvent pas toutes au même endroit.

Panneau d'accès à une catacombe

Trois des principales se trouvent sur la Via Appia ou à proximité, au sud, tandis que l'une d'entre elles est située sur la Via Salaria, au nord (celle de Priscille). Voici comment rejoindre chacune d'entre elles :

  • Saint Calixte : bus n°118 jusqu'à l'arrêt Catacombe S. Callisto et n°218 jusqu'à l'arrêt Fosse Ardeatine
  • Saint Sébastien : bus n°118 jusqu'à l'arrêt Basilica San Sebastiano, n°218 jusqu'à l'arrêt Fosse Ardeatine
  • Domitilla : bus n°714, 160 et 30 jusqu'à l'arrêt Navigatori, n°716 jusqu'à l'arrêt Odescalchi/Bompiani
  • Priscille : bus n°310, 92 et 63 jusqu'à l'arrêt Priscilla

Combien de temps prévoir pour visiter une catacombe ?

Tout d'abord il est important de rappeler que la visite des catacombes ne peut pas se faire librement. En fonction de celle que vous choisirez, la durée sur place variera un peu. 

Via Appia à Rome

Dans tous les cas, découvrir ces sites n'est pas une activité qui vous prendra beaucoup de temps. Vous pouvez compter entre 30 et 50 minutes, selon l'importance du site.

De plus, il faut savoir qu'elles se situent en dehors du centre de Rome, alors prenez bien en compte les temps de transport. Depuis le cœur de la ville, ils sont en moyenne de 40 minutes aller/retour pour les catacombes à proximité de la Via Appia, et d'1 heure pour celles de Priscille.

Faut-il réserver sa visite guidée en français ?

Comme déjà évoqué, pour des raisons de sécurité, la visite des catacombes de Rome se fait uniquement avec un guide. Il est donc absolument indispensable d’avoir une réservation car l’accès se fait par créneau horaire. Attention toutefois, car celles français ne sont pas disponibles sur toutes les tranches horaires !

De ce fait, nous recommandons de réserver avant d’arriver sur place afin de ne pas vous déplacer pour rien. Ou vous sentir obliger de choisir une visite dans une autre langue.

Que voir dans des catacombes, laquelle visiter à Rome ?

Rome est entourée de plus d'une soixantaine de catacombes et de milliers de tombes. Celles-ci forment un immense réseau de galeries souterraines créées pour enterrer les morts.

Intérieur d'une catacombe

Depuis l'antiquité, il était interdit d'enterrer les corps des défunts dans la ville de Rome. C'est pour cela qu'elles se trouvent en dehors des murs de la ville. Elles sont situées le long des grandes voies comme la Via Appia où se trouvent les plus importantes d'entre elles : Saint-Calixte, Saint-Sébastien et Domitille. Il en existe beaucoup d'autres dont les celles de Saint Agnes ou encore celles des saints Marcellin et Pierre que nous évoquerons brièvement dans la suite de l'article.

Nous allons à présent vous énumérer les différentes catacombes de Rome qui se visitent, en expliquant pour chacune leurs spécificités et pourquoi il est intéressant de s'y rendre. Un point commun est important à connaître également : les photos sont interdites dans tous ces sites.

Les catacombes de Saint-Calixte

Découverte en 1849 et s'étendant sur plus de 20 kilomètres, elles représentent le cimetière officiel et le plus ancien de la communauté chrétienne de Rome. 

Elles portent le nom du pape Calixte, qui a demandé à agrandir la nécropole au IIIème siècle et a créé la crypte des papes où se trouvent les corps de 16 papes dont 8 dignitaires de l'Église catholique du IIIème siècle. 

Leur visite permet d'y admirer plusieurs peintures du IIIème siècle dont des fresques peintes par les chrétiens décrivant la plupart du temps leur vie.

Les catacombes de Saint-Sébastien

Elles sont réparties sur 4 étages et comptent entre 90 000 et 120 000 tombes. À l'origine, les galeries servaient de lieu de sépulture païen. D'ailleurs, l'entrée des catacombes de Saint-Sébastien se fait via la Piazzola qui abrite trois mausolées païens conservés par les chrétiens. 

Durant leur visite, on peut y observer de nombreuses fresques composées d'ornements typiques des premiers chrétiens. Ainsi que la tombe de Saint-Sébastien, enterré en 298 après avoir subi un châtiment pour avoir renoncé à sa chrétienté. 

À l'étage le plus bas, vous découvrirez la chambre de Jonas et des fresques du IVème siècle. 

Les catacombes de Domitille 

Elles datent du second siècle, s'étendent sur environ 12 kilomètres, et sont les seules qui contiennent encore des ossements. Elles représentent également l'une des plus grandes collections de catacombes peintes. En effet, vous trouverez 80 tombes décorées de peinture. On peut également découvrir des fresques du second siècle qui sont très bien conservées.

Elles permettent notamment de découvrir le Cubiculum des boulangers ainsi que la chambre de « l’Introduction » qui met en œuvre des scènes bibliques. 

Les catacombes de Priscille

Les catacombes de Priscille sont certainement les mieux conservées de la Via Salaria et les plus intéressantes des premiers siècles. De nombreux martyrs y sont enterrés.

On peut y découvrir des fresques mettant en lumière l'ancien et le nouveau testament. Mais aussi de nombreuses inscriptions sur les parois qui mentionnent les apôtres Pierre et Paul et plusieurs scènes bibliques.

Ici reposent également les tombes de 7 papes du IIIème au VIème siècle, dont la chambre funéraire de Lazare datant du IVème siècle.

Leur visite est en revanche plus compliquée à organiser car elles sont excentrées des autres. Elles se situent en effet sur la Via Salaria, à plusieurs kilomètres au nord de Rome.

D'autres catacombes à Rome ? 

Les catacombes de Saint-Agnés sont situées sur la Via Nomentana. Un peu moins visitées, elles sont tout aussi intéressantes à découvrir. Elles portent le nom d'une jeune martyr chrétienne enterrée à l'âge de 12 ans. Agnès est représentée à travers une mosaïque, entre les papes Honorius et Symmaque.

Les catacombes des Saints Marcellin et Pierre sont également moins populaires. Pourtant, elles s'étendent sur près de 18 000 kilomètres carrés et abritent plus de 15 000 caveaux. Elles portent le nom des Saints Marcellin et Pierre, martyrisés par l'empereur Dioclétien. Avant d'être exécutés, ils ont été forcés de creuser leur propre tombe à la main. 

Histoire des catacombes de Rome

Les catacombes de Rome représentent de nombreux caveaux souterrains des premiers siècles de l'église primitive. Elles servaient de cimetières pour les chrétiens de Rome notamment. À l'origine, celles de Saint-Sébastien étaient les seules à porter ce nom. En effet, du latin catacombas, cela signifie "près des carrières", où elles se situées. 

Via Appia à Rome

Une loi romaine interdisait d'enterrer les corps des défunts au sein de la ville de Rome. C'est pour cela que les premières, creusées dès le IIème siècle, se trouvent en dehors des murs de la ville. Elles étaient destinées aux citoyens paiens, juifs et aux premiers chrétiens de Rome jusqu'au Ve siècle.

Selon le mythe, les chrétiens et les juifs ont établis ces catacombes pour fuir les persécutions. Les cimetières à hypogée étaient le moyen, pour eux, de pouvoir reposer à côté de leurs fidèles plutôt que de reposer avec leur proches. Grâce à celles-ci, ils pouvaient éviter l'incinération imposée par la loi de Rome afin d'être prêts pour la résurrection. 

Pendant plus de 400 ans après la chute de Rome, elles étaient considérées comme de véritables sanctuaires des martyrs chrétiens. Par la suite, elles sont devenues un lieu authentique de pèlerinage pour honorer les morts auprès de leur tombe. Au fil du temps, et notamment en raison de l'invasion de l'Italie par les barbares, les catacombes ont subi de nombreux ravages jusqu'à être abandonnées. Elles ont été redécouvertes au XVIIème siècle par Antonio Bosio et au XIXème siècle par les fouilles de Giovanni Battista de Rossi. Cela a permis de découvrir la présence d'autel, de chancels et de mobilier liturgique.

Aujourd'hui, on en compte plus de soixante qui se développent sur plus de 600 kilomètres aux abords de la ville de Rome. Elles sont réparties sur plusieurs niveaux allant jusqu'à 20 mètres de profondeur. On peut y découvrir des cryptes dont celle des papes de la catacombe de Sainte-Calixte et bien d'autres niches. On y trouve également de nombreuses fresques mettant en lumière, pour la plupart, la vie des chrétiens.

Certaines d'entre elles sont ouvertes à la visite.

Accès à une catacombe sur le Via Appia de Rome

La visite de catacombes à Rome est envisageable lors d’un séjour dans la capitale où on souhaite la découvrir de fond en comble. C’est une expérience qui peut satisfaire un premier voyage, mais surtout compléter un second séjour.

La réservation d’un billet est obligatoire puisque l’on ne peut s’y rendre qu’en présence d’un guide. Pensez donc à anticiper ce point et réservez votre entrée avant de vous y rendre. Le prix est le même et vous aurez la certitude d’avoir un billet pour la date et l’heure de votre choix. Et surtout dans la langue que vous souhaitez !